Exchanges Régulation

Le PDG d’un exchange roumain sous le coup d’un mandat d’arrêt américain

coinflux

Les frontières nationales ne limitent pas les actions des autorités américaines à traquer les délinquants jusqu’au bout du monde. Ainsi, le PDG de Coinflux, l’un des principaux marchés de crypto-monnaies a été appréhendé en vertu d’un mandat délivré par les Etat-unis l’accusant d’avoir monté de nombreux stratagèmes financiers frauduleux.

Un roumain dans les filets de la justice américaine

CoinfluxLes autorités américaines accusent le PDG de Coinflux, Vlad Nistor, de fraude, de fraude informatique, de diriger un groupe criminel et de blanchiment d’argent. Ainsi, sous le coup d’un mandat d’arrêt américain, l’homme d’affaires de 29 ans aurait été appréhendé par des forces de l’ordre roumaines et américaines à son domicile la semaine dernière, dans la ville de Cluj.

Tous les chefs d’accusation portés à l’encontre de Nistor sont reliés de près aux activités de Coinflux, une plateforme de trading de crypto-monnaies qu’il dirige depuis sa création en 2015. Diplômé de l’Université Brunel au Royaume-uni, il possède près de sept ans d’expérience dans le secteur financier et aurait auparavant été un gestionnaire de fonds de pension. D’après les médias locaux, les Etats-Unis ont fait une demande d’extradition du criminel à la Cour d’appel de Bucarest quelques jours plus tôt.

Des comptes gelés et une plateforme suspendue

Selon le journal local Ştiri, le chiffre d’affaires de Coinflux en 2017 était de 3,25 millions d’euros (3,68 millions de dollars) et à ce jour, sa plateforme a enregistré un volume de transaction de plus 201 millions d’euros. En moins de 2 ans d’existence, l’exchange aurait réalisé plus de 203 000 transactions et serait l’un des exchanges les plus prolifiques de la Roumanie.

Cependant, Coinflux a été fermé pour un temps indéfini et ses comptes bancaires gelés suite à l’arrestation de son PDG.

En raison d’une enquête récente et inattendue, nous sommes dans la situation désagréable d’arrêter temporairement tout trading de devises numériques… Nous faisons tous les efforts possibles, avec nos conseillers juridiques, pour nous assurer que tous ceux qui ont de l’argent déposé dans les portefeuilles Coinflux le récupèrent, a signalé l’exchange sur son site officiel.

Selon les dernières informations relatives à l’affaire, les juges de la Cour d’appel de Bucarest nont pas encore donné suite à la demande d’extradition des Etats-unis et aurait libéré Nistor qui est actuellement placé sous contrôle judiciaire. Le cas de Nistor ressemble de près à celui d’Alexandrer Vinnik, un opérateur grec de crypto-monnaies accusé par les Etats-Unis d’avoir blanchi des milliards de dollars par le biais de l’exchange BTC-e.

 

Laisser un commentaire