Exchanges

QuadrigaCX: Plus de 400 000 $ ont été envoyés par erreur vers “un cold wallet” gelé

stock bitcoin
Ecrit par Rouah Rony

L’exchange canadien QuadrigaCX cumule bourdes sur bourdes. Après avoir annoncé que des millions de dollars en crypto-monnaies ont été bloqués dans un “cold wallet” dont seul l’ancien PDG, mort en décembre dernier, y avait accès, Quadrigax aurait envoyé par “inadvertance” 103 bitcoins vers ce même crypto-portefeuille.

Des erreurs qui coûtent chers aux utilisateurs

crypto-monnaiesLa mort soudaine de Gerald Cotten, fondateur de QuadrigaCX, a fait chavirer la barque de l’exchange canadien: en effet, suite à cet évènement, plus de 120 millions de dollars stockés dans “les cold wallets” de l’entreprise ont été gelés en raison de l’accès exclusif de Gerald Cotten à ces mêmes portefeuille hors-lignes.

Les cold wallet (portefeuilles hors ligne) qui auraient pu garantir une sécurité supplémentaire contre les attaques informatiques, ont été finalement au centre des préoccupations des utilisateurs de QuadrigaCX qui voient une partie de leurs avoirs pris en otage dans les portefeuilles de l’exchange.

Fait nouveau dans l’affaire, le cabinet d’audit financier Ernst & Young, nommée en tant que contrôleur par le tribunal canadien, affirme que 103 bitcoin ont été encore transférés vers un des cold wallets malgré l’annonce de leur gel.   

Le 6 février 2019, QuadrigaCX: plus de 400 000 $ ont été envoyés par erreur vers “un cold wallet” gelé a transféré par inadvertance 103 bitcoins d’une valeur approximative de 468 675 dollars (CAD) sur des portefeuilles à froid de Quadriga auxquels la firme n’a actuellement pas accès. Le contrôleur collabore avec la direction pour récupérer ces crypto-monnaies, si possible.” a écrit Ernst & Young.

Des rebondissements dans l’affaire

L’exchage de Vancouver a été fermé le 28 janvier, plus d’un mois après le décès de son PDG Gerald Cotte en décembre.

Depuis, l’ordinateur personnel du dirigeant a été remis aux mains des autorités compétentes afin d’y avoir accès et trouver des indications sur les clés de sécurités tant convoités pour avoir accès aux cold wallets. Cependant d’autres dispositifs informatiques ont également attiré l’attention des ingénieurs informatiques.

Les requérants et le contrôleur poursuivront leurs efforts pour accéder aux dispositifs de M. Cotten, rechercher tous les portefeuilles à froids existants de Quadriga, localiser toutes autres crypto-monnaies appartenant à Quadriga et informer la Cour au sujet de leurs activités.” peut-on lire dans le document d’Ernst & Young.

Pour l’instant, les efforts sont encore déployés pour mettre fin au fiasco et trouver un moyen pour déverrouiller les portefeuilles à froid de l’exchange coûte que coûte.

Source: (https://cointelegraph.com/news/report-quadrigacx-accidentally-transferred-500k-in-btc-to-cold-wallets-it-cannot-access)