Finance

Japon: GMO emprunte des cryptos auprès de ses clients

GMO
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le géant de l’internet au Japon GMO lance un nouveau programme qui permet aux clients de prêter leurs avoirs en crypto-monnaies à l’entreprise. Le mois dernier, la plateforme de crédit Bitcoin a déjà été mise en place mais récemment, le Bitcoin cash, l’Ethereum, le Litecoin et le Ripple pourront se joindre au service.

GMO veut emprunter des crypto-monnaies

Japon: GMO emprunte des cryptos auprès de ses clientsLa branche spécialisée dans la crypto-monnaie GMO Coin a annoncé que quatre monnaies ont été ajoutées à son service d’emprunt auprès de particulier. Le BCH, l’ETH, le LTC et le XRP rejoindront le Bitcoin. Le client loue une part de son avoir en monnaie numérique, en retour, le conglomérat japonais paie mensuellement son loyer, en fonction de la valeur déposée.

Pour profiter du programme, il est obligatoire de s’inscrire du  9 au 13 mai. Ensuite, la plateforme procédera à un tirage au sort pour sélectionner les clients qui en bénéficieront.

Les créanciers ont la possibilité de donner  entre 100 à 1 000 ETH, 50 à 500 BCH, 300 à 3 000 LTC  et 100 000 à 1 000 000 XRP. La durée de remboursement se fera sur 150 jours et le même montant déposé sera restitué aux clients.

Concernant l’intérêt perçu, l’Exchange fera gagner 2,04 ETH pour 100 ETH empruntés. Pour 50 BCH, 1,02 BCH seront obtenus. Pour 300 LTC, les clients recevront 6,12 LTC. Enfin, pour 100 000 XRP, la redevance payable s’élèvera à  2 041,09 XRP. Le taux d’intérêt est égal à 5 pour cent par an.

Le GMO obtient sa licence

La filiale en charge de la monnaie virtuelle chez GMO obtient un licence complète par les autorités japonaises. Pourtant , la FSA (Japanese Financial Services Agency), le régulateur financier du pays, a effectué récemment  une inspection auprès de la société suite au piratage de Coincheck.

Les finances de GMO posent également problème. Elle accuse une perte d’exploitation de 760 millions de yens ( soit près de 7 millions de dollars) au premier trimestre de cette année. Néanmoins,  les opérations de minage de l’entreprise s’intensifient avec une production totale de 906 bitcoins et 537 bitcoins cash.

Pour l’instant, on ne peut pas dire si le programme d’emprunt élaboré par GMO pourra améliorer le bilan financier du groupe. Une chose est sûre, GMO veut se positionner sur le marché de la crypto-monnaie.

/* ]]> */