Finance

Les Émirats arabes unis classent les crypto-monnaies en tant que valeurs mobilières

Émirats arabes unis
Ecrit par Laurent Bijon

L’organisme de réglementation des valeurs mobilières et des produits de base des Émirats arabes unis s’est récemment prononcé sur la classification des crypto-monnaies. Il vient en effet de reconnaître les crypto-monnaies en tant que “securities” (valeurs mobilières) et a approuvé par la même occasion un projet de loi visant à réglementer les levées de fonds au moyen de ces actifs virtuels.

Les crypto-monnaies considérées comme des “titres”

Émirats arabes unisAlors que le débat fait rage pour savoir si le Bitcoin ou encore l’ethereum est une valeur mobilière, donc susceptible de faire l’objet d’une surveillance plus intense par les régulateurs des marchés boursiers, l’organisme de réglementation des valeurs mobilières des Emirats arabes unis vient de classer les crypto-monnaies en tant que “securities” . Cette nouvelle décision s’accompagne également de la volonté du SCA de réglementer les ICOs.

En effet, la Securities and Commodities Authority (SCA) des Émirats arabes unis a approuvé un plan visant à réglementer les initial coin offering ICO), selon les déclarations de son président, Sultan bin Saeed Al Mansouri,le week-end dernier. La résolution du Conseil d’administration de la SCA de régir l’industrie a été influencée par la tendance mondiale, notamment par de nombreuses juridictions qui ont pris l’initiative de créer un ensemble de lois portant sur les levées de fonds au moyen des crypto-monnaies.

Le projet de lois sur les ICOs inclut également plusieurs normes juridiques destinées à réglementer les titres financiers, y compris les crypto-monnaies, a ainsi expliqué le président de la SCA.

Appeler les investisseurs à la prudence

La volonté de l’organisme de réglementation des valeurs mobilières de régir les ICOs témoigne d’un changement d’attitude positif à l’égard des crypto-monnaies. D’ailleurs, le SCA a déclaré qu’il prendrait un certain nombre de mesures visant à améliorer les activités et les services financiers liés à l’industrie des crypto-monnaies.

Cette décision de régir les initials coins offerings serait également expliqué par les quelques inquiétudes de la SCA vis-à-vis des moyens de financement issu des monnaies virtuelles. Dans un communiqué officiel publié en février dernier, l’organisme a appelé les investisseurs à faire preuve de prudence à l’égard des ICOs indiquant par la même occasion que cette méthode de levée de fonds peut-être spéculatives en raison de la grande volatilité du prix des tokens.

Pour l’instant, le projet de loi est en préparation et pourrait rassurer les investisseurs à entrer dans l’industrie des crypto-monnaies lors de sa mise en application.

 

Laisser un commentaire

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com