ICO

Hong Kong: les “Security Token Offering” seraient uniquement réservés aux millionnaires

STO
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

La STO ou “le security token offering” est une nouvelle version d’ICO qui propose aux potentiels investisseurs des valeurs mobilières (securities). La Hong Kong securities and Futures Commission (SFC) a essayé de mettre en coup de frein à cette nouvelle méthode de levée de fonds en empêchant ceux qui ont moins d’un million de dollars d’investir dans les STO.

Un investissement pour les riches

Hong Kong: les “Security Token Offering” seraient uniquement réservés aux millionnairesDans ce qu’il désigne comme étant une nouvelle mesure visant à préserver les investisseurs, l’organisme de surveillance financière de Hong Kong (SFC) a décrété que seuls les investisseurs pesant plus d’un million d’euros peuvent avoir libre accès aux STOs. Dans son récent communiqué, l’organisme a rappelé aux investisseurs que les actifs numériques restaient très risqués et qu’ils devraient être réservés aux ” investisseurs professionnels “.

Cette annonce intervient après le lancement par la SFC, en novembre 2018, de son bac à sable réglementaire qui permet aux crypto-entreprises d’établir légalement de nouveaux projets en rapport aux crypto-monnaies sous certaines conditions. Dans une autre déclaration de la SFC, le gendarme financier, a affirmé que le fait que l’“STO” propose des valeurs mobilières aux citoyens signifie que ce moyen de financement est désormais soumis aux mêmes lois qui régissent les titres financiers traditionnels.

Une barrière pour les entreprises étrangères

Le SFC se durcit à l’égard des entreprises locales qui émettent une “STO” et les crypto-entreprises étrangères qui sont dans l’obligation d’obtenir une licence avant d’opérer sur le territoire.

En outre, les opérateurs d’”STO” doivent se conformer à trois exigences essentielles définies par la SFC à savoir: Ils doivent limiter leurs offres aux investisseurs professionnels. Ils doivent fournir des conseils et des lignes directrices clairs et complets en matière de placement et enfin, encourager les investisseurs à la prudence lors d’un investissement.

Le fait de se livrer à des activités réglementées sans permis constitue une infraction criminelle, à moins qu’une exemption ne s’applique, a précisé le SFC.

Ces nombreuses interventions de Hong-Kong confirment le fait que les STO soient un des moyens les plus sûrs et les plus réglementés pour mettre un pied dans la crypto-sphère.

Source: (https://bitcoinist.com/hong-kong-sfc-sto-investing/)

/* ]]> */