Ledger Nano S - The secure hardware wallet
ICO

ICO frauduleuse: Dj Khaled est sorti indemne de son procès

Dj Khaled
Ecrit par Rouah Rony

Dj Khaled sortirait finalement indemne d’un recours en justice qui l’accuse d’avoir fait la promotion d’une ICO frauduleuses à ses millions d’abonnées. La requête de deux plaignants qui affirment avoir été floués par la publicité effectuée par la star a été jugée irrecevable par un tribunal fédéral américain.

Un rappel des faits

ICODj Khaled ainsi que le boxeur Floyd Mayweather ont été dans le collimateur des enquêteurs financiers pour avoir non seulement promu une ICO frauduleuse émise par la startup Centra Tech sur les réseaux sociaux, mais également pour ne pas préciser avoir reçu une rémunération pour le faire.

L’ICO en question a été définie en tant que fraude par les organismes de régulation financières pour avoir affirmé, à tort, collaborer avec Visa et Mastercard dans son white Paper et d’avoir, tromper délibérément les investisseurs. Depuis, Mayweather a dû payer une amende de 600 000$, tout comme DJ Khaled qui a également payé 150 000$ d’amende pour avoir promu illégalement cette levée de fonds en crypto-monnaies jugée frauduleuse.  Lors de leur deals avec Centra Tech, Dj Khaled et FLoyd Mayweather ont perçu respectivement 100 000 dollars et 50 000 dollars.

Des plaignants qui n’ont pas eu gain de cause

Autre le fait de payer des amendes, Floyd Mayweather et Dj Kaled ont dû faire face à une poursuite provenant de deux investisseurs qui affirment avoir été influencé à prendre part à l’ICO frauduleuse via les posts publicitaires effectués par les deux célébrités.

Dans l’affaire Floyd Mayweather, le tribunal a expressément souligné qu’il n’y avait pas beaucoup de preuves indiquant que Mayweather et DJ Khaled avaient exercé une pression quelconque pour pousser les plaignants à investir leur argent dans l’ICO proposée par Centra Tech.

La plainte du demandeur ne parvient pas à établir que Mayweather a “sollicité avec succès” les demandeurs pour acheter des tokens CTR (vendus par l’ICO). Il n’y a aucune allégation selon laquelle cette sollicitation a été couronnée de succès(…)”, a assuré le tribunal.

Le tribunal va un peu plus loin, et annonce que “Mayweather n’a aucune relation avec les plaignants (…) En fait, deux des demandeurs, Fung Poo et Lee, ont fait leurs achats avant que Mayweather n’affiche sur Twitter au sujet de Centra Tech.