ICO

La Corée du Sud : vers une réglementation des ICO ?

ICO
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le président du comité de politique nationale en Corée du Sud, Min Byung-Doo a pris l’initiative de solliciter la légalisation des ICO auprès du gouvernement. Ce membre du parti démocrate au pouvoir dans le pays a également imposé des cadres règlementaires en matière de crypto-monnaie dans le but de légiférer le marché local. Il a déclaré que : “la réglementation est un besoin, c’est l’unique moyen d’agréer une confiance vis-à-vis du crypto-marché”

L’ICO : une nouvelle tendance en vogue

La Corée du Sud : vers une réglementation des ICO ?Lors de la réunion de l’Assemblée nationale de Corée du Sud, le président Min a souligné la prépondérance des nouvelles technologies, leur adoption ainsi que l’identification des nouveautés liées au concept financier et technologique.

C’est en expliquant le succès de l’ICO et son utilité qu’il n’a pas manqué de déclarer que :

“Le Gouvernement ne peut pas rejeter l’ICO et doit accepter les requêtes des entreprises qui désirent œuvrer en ce sens. Il est de son devoir d’adopter les nouvelles technologies. Nous pouvons observer un grand changement dans le flux des investissements grâce aux l’ICO, ainsi qu’à la collecte de fonds d’investisseurs providentiels. Une levée de fonds d’environ 1,7 milliard de dollars pour Telegram et 4 milliards de dollars pour Block One affirme ce besoin.”

Un développement financier numérique propice à la transparence

Auparavant, le président de la Commission des Services Financiers (FSC) Choi Jong-ku, avait interdit le plus vaste conglomérat sud-coréen Kakao de mener une ICO dans le pays alors qu’il détient plus de 80% du marché de la technologie financière. Comme motif valable à cette interdiction, le président Choi a annoncé que l’ICO est une méthode illicite, car Kakao a établi une société en Suisse pour réaliser ses ICO à l’étranger.

L’approche avant-gardiste du président Min soulève l’existence de changements importants dans le cadre réglementaire local de la crypto-monnaie. À l’heure actuelle, le regard des acteurs de la crypto-monnaie se tourne vers la décision de l’Assemblée Nationale sur ces points.

/* ]]> */