ICO

Le gouvernement des Bermudes lance sa première ICO

Bermudes
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Le gouvernement des Bermudes aurait entériné une certification qui approuvera désormais les ICO dans le cadre de la nouvelle réglementation de la nation insulaire régissant les affaires de crypto-monnaies et de la Blockchain.

Un règlement élaboré sous tous les aspects

Le gouvernement des Bermudes lance sa première ICOD’après le Royal Gazette, Wayne Gaines, le ministre de la Sécurité nationale – également en charge du contrôle de la politique et l’innovation en termes de NTIC – a annoncé que la société Fintech Uulala a obtenu un certificat du gouvernement des Bermudes lui permettant d’opérer dans les ICO.

C’est en juillet de cette année que le premier ministre et ministre des Finances des Bermudes, David Burt, a déposé auprès de la Chambre basse du Parlement du pays de nouvelles mesures réglementaires sur les ICO. Entre autres amendements, les principaux règlements obligent les porteurs d’ICO à fournir de plus amples informations sur toutes les parties prenantes de l’ICO en question.

De plus, ils sont dans l’obligation de révéler un examen de leur projet en énumérant exhaustivement les aspects de leur produit ou de leur service tel que le public cible du marché, le mode de financement, le montant de la somme à recueillir ainsi que les côtés techniques relatifs aux spécifications de la Blockchain.

Un rôle prépondérant d’Uulala

Le Royal Gazette a également annoncé l’objectif d’Uulala qui vise à réformer l’inclusion financière des personnes qui sont affiliées ou non aux banques en leur fournissant les services financiers adéquats. Un réseau décentralisé de peer-to-peer aurait été aménagé dans le but de “pourvoir l’économie numérique d’argent liquide”. Lorsque les fonds sont déposés, chaque utilisateur obtiendra une carte MasterCard avec laquelle il aura accès à un panel de services de e-commerce disponibles au quotidien.

Oscar Garcia, le PDG de l’entreprise a déclaré au Royal Gazette qu’Uulala projetait de recueillir 50 millions de dollars lors de sa vente symbolique.

/* ]]> */