Cryptos IOTA

Le Géant de l’électronique Bosch a décidé d’investir dans le IOTA

Le Géant de l'électronique Bosch a décidé d’investir dans le IOTA
Ecrit par Rouah Rony

Robert Bosch Venture Capital (RBVC), la branche de capital-risque du groupe Bosch, mise sur la crypto en investissant dans les tokens de la Fondation IOTA, une fondation open source à but non lucratif qui est à l’origine de la technologie DLT. Cependant, aucun chiffre n’a été divulgué.

Le premier investissement de RBVC

Le IOTA est en train d’élaborer un “registre distribué” qui permettra aux machines de transférer des données et de l’argent en toute sécurité sur l’Internet des objets. Selon la société, plus de 10 milliards de dollars ont été négociés sur le marché décentralisé. Le IOTA étant la crypto-monnaie dédiée de la plateforme.

Ni la RBVC ni le IOTA n’ont bien voulu divulguer le montant de l’investissement ou le nombre de tokens achetés par le VC. Les tokens valent actuellement environ 4 dollars la pièce, à en croire les dernières données du Coinmarketcap. Par ailleurs, ceci est le premier investissement en token effectué par le RBVC.

De nouvelles perspectives pour l’avenir

La fondation basée en Allemagne espère que cet investissement attirera non seulement une plus grande attention sur le IOTA mais aidera également à établir des relations avec les partenaires mondiaux de Bosch. Dans le cadre de cet accord, le Dr Hongquan Jiang, un partenaire de RBVC, rejoindra le conseil consultatif de la fondation.

“Nous travaillons avec l’équipe de IOTA depuis plus d’un an”, a déclaré le Dr Hongquan Jiang. “Je suis très enthousiasmé par la technologie novatrice d’enchevêtrement de IOTA, qui pourrait devenir la technologie sous-jacente de base pour une communication machine-machine, une sécurité et un paiement dans l’espace de l’IoT en toute fiabilité.”

“Les registres distribués représentent l’avenir lorsqu’il s’agit de libérer complètement l’Internet des objets, et avec le IOTA, nous pouvons devenir l’armature de cette machine de l’économie émergente”, a ajouté Dominik Schiener, co-fondateur de IOTA. “Nous continuerons d’intensifier notre collaboration avec les principales sociétés de l’IoT et nous espérons que les premières solutions clés-en-main seront prêtes d’ici la fin de 2018.”

Laisser un commentaire

20 − 3 =