IOTA

Le Géant de l’électronique Bosch tire profit de son investissement dans le IOTA

Bosch logo
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le géant de l’électronique Robert Bosch Venture Capital investit dans le IOTA. Le cabinet rejoint également le comité consultatif du réseau.

Creuser en profondeur

Bosch est une société vieille de 131 ans, pourtant elle est à la pointe des dernières innovations dans la communauté crypto et la plateforme Tangle-style du IOTA. De toute évidence, l’entreprise souhaite approfondir les données plutôt que de s’en tenir à son ancien modèle d’entreprise.

Bosch considère le IOTA  et les voitures autonomes en tant que moyen de collecter des micro-paiements et des informations. L’entreprise se rend compte que la vente de données est l’avenir.

La ville de Taipai de la Corée du Sud s’apprête à utiliser le IOTA pour créer une ville intelligente axée sur les applications. Son IOTA a un succès infaillible.

Et pour cause, le marché des données du IOTA est en préparation depuis 2015. À peu près au même moment, IBM a dépensé 2 milliards de dollars pour acquérir Weather Company. La seule raison de l’achat était d’avoir accès aux données, ce qui témoigne de leur importance.

Les ambitions automobiles du IOTA

Le IOTA s’occupe de 10 milliards de dollars de transactions dans son registre en ce moment. Des micro-paiements sans frais liés à la recharge et au stationnement des véhicules électriques sont déjà en cours.

Puisque l’échange et la valeur des données continuent d’augmenter en volume, le IOTA continuera de croître sur le marché libre.

L’avenir est prometteur

Les cinq sociétés cotées en bourse les plus importantes au monde comptent toutes sur les données comme premier produit de base. Ces entreprises comprennent Apple, Amazon, Facebook, Microsoft et Alphabet (la société mère de Google).

L’industrie de l’Internet des objets  augmente d’environ 28,5%  chaque année. D’ici 2020, l’industrie vaudra 267 milliards de dollars d’après les estimations du Boston Consulting Group.

En considérant la révolution technologique apportée par le IOTA dans ces deux tendances, il est tout à fait logique que Robert Bosch veuille surfer sur les vagues du monde futur. Aussi, l’avenir présage la construction de nombreuses villes intelligentes..

Un avenir dans lequel les voitures pourront se regrouper sur l’autoroute, économisant du carburant et se déplaçant plus rapidement d’une manière plus sûre que jamais. Tout cela sera possible grâce aux données. L’application dans le monde réel est ce qui rend le partenariat Bosch-IOTA intéressant à long terme. Les prix des marchés crypto sont en train de rebondir en ce moment. Peut-être que Robert Bosch et IOTA prouveront la valeur à long terme du jeton IOTA, tant qu’ils n’induisent pas le public en erreur sur la nature de leur partenariat comme ils l’ont fait avec Microsoft bien sûr.

Laisser un commentaire

un + 16 =