IOTA

La première station de recharge de véhicules alimentée par l’IOTA est dévoilée aux Pays-Bas

Borne de chargeur
Ecrit par Rouah Rony

La technologie Tangle de l’IOTA est désormais utilisée par une station de recharge de véhicule électrique aux Pays-Bas.  Elle favorise la communication de machine-à-machine.

Un pas de géant pour la crypto-monnaie

ElaadNL a publié la première station de recharge au monde pouvant être remplie et payée en IOTA. Ce dispositif fait partie du nouveau site d’essai ElaadNL situé dans le parc d’affaires Arnhems Buiten (l’ancien site KEMA). Le système a été développé et construit de manière indépendante par le fournisseur de recharge intelligent néerlandais. L’initiative alimentée par l’énergie solaire et éolienne s’est associée à l’IOTA pour la première borne de recharge alimentée au DLT destinée aux véhicules électriques.  Harm van den Brink, un développeur ElaadNL ,  a donné un aperçu de ce à quoi ressemble le code :

« Nous sommes conscients du potentiel des DLT, et nous avons pensé:” Pouvons-nous intégrer cela dans une station de charge? Pouvons-nous utiliser cette technologie pour créer un système mieux intégré, comme avec les réseaux intelligents, et obtenir autant d’énergies renouvelables que possible dans le système? »

La station de recharge possède les caractéristiques suivantes :

  • Une “Charge à base de kWh”
  • Une application de chargement IOTA propriétaire
  • Un “Stockage de mesure kWh” qui s’apparente à un odomètre de voiture

L’IOTA Tangle est un type innovant de technologie DLT spécialement conçue pour l’environnement Internet of Things (IoT). Il s’agit d’un protocole open-source facilitant les nouvelles interactions Machine-to-Machine (M2M). Cela comprend le « transfert de données sécurisés » et les micro-paiements en temps réel sans frais. 

La station de recharge de l’IOTA rejoint plusieures autres innovations et technologies intelligentes d’ElaadNL destinées aux voitures électriques qui sont également présentes sur le site, comme un «chargeur rapide, un îlot de chargement, une batterie» et une paire de lanternes de recharge.

Les développeurs ont veillé à ce que certains thèmes communs aux bornes de recharges de véhicules électriques soient conformes à ceux de nouvelles bornes. Ils comprennent les codes couleur comme : jaune / ralenti; vert / connecté; bleu clair / offrande; bleu foncé / chargement; et rouge / erreur.

Dominik Schiener, le cofondateur de l’IOTA, a commenté dans un blog :

“La recharge des véhicules électriques est l’une des nombreuses applications où le protocole IOTA comme protocole de base pour le règlement transactionnel entre machines est le choix évident. Le travail accompli par l’équipe d’Enexis dans la création de la toute première station de recharge IOTA basée sur les VE a été énorme et ouvrira la voie à une plus grande adoption de l’IOTA dans l’espace de mobilité”.

La percée de l’IOTA

Des millions de transactions de micro-paiement et d’identification de « chargement et le stationnement de véhicules électriques basés sur le micro-paiement» ont été alimentés par le DLT de l’IOTA. La technologie Tangle de l’IOTA alimente également le projet de ville intelligente de Taipei.D’autres monnaies telles que le Bitcoin ou l’Ethereum font déjà preuve d’une grande renommée.

Quant à la crypto-monnaie de l’IOTA, elle est à la 9ème position dans le classement des monnaies numériques en termes de capitalisation boursière. Sa valeur est en hausse de 10,44% sur les dernières 24 heures au moment de la rédaction.

 

Laisser un commentaire

onze − 9 =