Minage

BlackBerry et Intel lancent un outil pour détecter les activités de crypto-jacking 

cyberattaque
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Les géants technologiques BlackBerry et Intel unissent leurs forces pour venir à bout des logiciels de crypto-jacking. Ces logiciels malveillants agissent en toute discrétion pour voler les ressources des appareils électroniques infectées. 

Un outil de détection 

Les logiciels de crypto-jacking sont des malwares particulièrement dangereux en raison de leur habilité à dérober les puissances de calcul des supports informatiques, sans éveiller les soupçons de leurs utilisateurs. En effet, ces logiciels fonctionnent en arrière-plan et sont difficilement détectables par les victimes eux-mêmes. BlackBerry et Intel lancent un outil pour détecter les activités de crypto-jacking 

Face à l’ampleur de ce fléau, Blackberry et Intel ont conçu un outil pour détecter les tentatives de crypto-jacking sur les systèmes informatiques. Cette nouvelle solution s’appuie sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour identifier les activités de minage clandestines sur les appareils électroniques. Connu sous le nom de BlackBerry Optics Context Analysis Engiens (CAE), le nouvel outil fonctionne principalement sur les ordinateurs qui intègrent les composants électroniques du géant Intel et les produits de Blackberry. 

En fournissant aux entreprises et à leurs employés une solution clé en main qui leur permettra de déjouer les tentatives de crypto-jacking et de s’assurer que leurs logiciels et leur matériel sont utilisés aux fins prévues”, a révélé Josh Lemos, vice-président de la recherche et du renseignement chez BlackBerry. 

Un fléau qui prend de l’ampleur

Dans certaines régions du monde, le nombre des attaques en crypto-jacking a explosé en 2020. Au Singapour par exemple, le pays a enregistré une augmentation de 300% des tentatives de crypto-jacking au cours du premier trimestre de l’année.

La société russe de cybersécurité Kaspersky Labs a intercepté 11 7000 tentatives de crypto-jacking auprès de ses clients en 2020, contre seulement 2900 pour la même période l’année dernière. Kraspersky a également annoncé que des vols massifs de ressources énergétiques se concentrent de plus en plus sur les systèmes informatiques des grandes entreprises.

 

/* ]]> */