Minage

Le PDG de Ripple soutient le fait que le Bitcoin serait contrôlé par la Chine

Brad Garlinghouse
Brad Garlinghouse
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Le PDG de Ripple s’en prend de nouveau au Bitcoin. Dans une récente diatribe, le dirigeant soutient que le Bitcoin serait dominé par “quatre mineurs chinois” mettant ainsi en péril son statut de protocole décentralisé.

Une critique féroce

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse profite de la moindre occasion pour souligner le fait que les mineurs chinois auraient une main-mise sur le Bitcoin. Ainsi, dans sa dernière apparition télévisée, Brad Garlinghouse a détaillé qu’une petite poignée de mineurs fourniraient l’écrasante majorité de l’hashrate nécessaire au fonctionnement du réseau Bitcoin.Le PDG de Ripple soutient le fait que le Bitcoin serait contrôlé par la Chine

“La Chine contrôle la blockchain de Bitcoin (…) 4 mineurs (sic) en Chine représentent 60% ou plus de la capacité de minage totale du Bitcoin, et 80% de la capacité de minage du Bitcoin et de l’Ethereum sont basées en Chine”, souligne en outre Brad Garlinghouse. 

Parallèlement, Brad Garlinghouse affirme que l’XRP serait une meilleure alternative pour réaliser des paiements numériques en offrant aux utilisateurs un protocole beaucoup plus décentralisé et moins cher que le Bitcoin.

La colère des défenseurs du Bitcoin gronde

Les réactions n’ont pas tardé à venir. Les défenseurs du Bitcoin ont accusé Brad Garlinghouse de vouloir faire de l’ombre au Bitcoin, quitte à mentir dans ses déclarations. En effet, certains crypto-analystes ont clarifié le fait que 60% du hashrate ne seraient pas contrôlés par une poignée de personnes vivant en Chine mais plus tôt par 4 collectifs de mineurs chinois regroupés dans des pools miniers.

 L’analyste Mati Greenspan a également relevé les incohérences du discours prononcé par Brad Garlinghouse pour ses commentaires. “Êtes-vous si nerveux que vous ressentez le besoin de mentir jusqu’au bout des dents ?”, a-t-il ainsi tweeté.

Toutefois, il est vrai que la Chine représente 50 % de l’ensemble des activités de minage du Bitcoin en raison de l’électricité bon marché dans le pays.

 

/* ]]> */