Minage

 L’Ouzbékistan triple le tarif en l’électricité pour les mineurs de crypto-monnaies 

minage Bitcoin
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

L’Ouzbékistan, a affiché clairement son hostilité à l’égard de la crypto-industrie en haussant de 300% le tarif en électricité des mineurs de crypto-monnaies. Une mesure qui pourrait faire bondir les crypto-opérateurs du pays.

Une mesure restrictive pour les mineurs 

Selon un communiqué du 27 septembre, le Cabinet des ministres de la République d’Ouzbékistan a décrété que les mineurs de crypto-monnaies devaient désormais payer trois fois plus qu’un usager lambda en termes d’électricité.  L’Ouzbékistan triple le tarif en l'électricité pour les mineurs de crypto-monnaies 

Cette disposition fait suite à un décret du Président Shavkat Mirziyoyev du 22 août 2019 qui vise à encourager les consommateurs à utiliser rationnellement l’énergie électrique. Le décret en question s’intitule “mesures accélérées visant à améliorer l’efficacité énergétique des secteurs économiques et de la sphère sociale, à mettre en œuvre des technologies économes en énergie et à développer les sources d’énergie renouvelables“.

Ainsi, le minage de crypto-monnaies serait perçu comme une activité très énergivore qui va à l’encontre de l’objectif du Ouzbékistan de rationaliser l’usage de l’électricité dans le pays. Ce surcoût appliqué aux mineurs “ stimulerait les économies d’énergie, accroît l’efficacité de la consommation d’énergie dans les industries et le secteur non commercial et promeut l’utilisation rationnelle de l’électricité”, a justifié le président Ouzbek.

Des contestations auprès de l’industrie

La nouvelle tarification en électricité serait un frein majeur au développement de la crypto-industrie en Ouzbékistan.

Au lieu de soutenir une entreprise qui permettrait à l’Ouzbékistan d’obtenir des centaines de millions de dollars en exportations, ce que notre président et notre économie exigent, vous fermez cette opportunité et la donnez à d’autres pays à la place”, a commenté un entrepreneur sur le site officiel de l’Etat.

Seule une poignée d’opérateurs soutiennent l’initiative gouvernementale, notamment Srapionov Vladimir Ashotovich, qui a affirmé  que l’augmentation des prix pour les mineurs est une bonne chose à faire car ils “ne fournissent aucun produit ou service significatif pour le pays et la société “.

 

 

/* ]]> */