Minage

Un jeune hackeur russe de 21 ans pirate les serveurs de l’Etat pour miner du Bitcoin

hackeur
Ecrit par Aguirre Mimoun

Un Russe de 21 ans originaire de la ville sibérienne de Kourgan, en Sibérie, pourrait être condamné à une peine de prison pour avoir détourner la puissance de hachage des serveurs de l’administration publique de son pays pour miner du Bitcoin. Selon le bureau régional du Service fédéral de sécurité russe (FSB), l’accusé aurait profité d’une brèche de sécurité pour mener à bien son opération.

Une attaque des serveurs publics

hackeurL’enquête a révélé qu’un citoyen de 21 ans, dont le nom n’a pas encore été divulgué au public, avait piraté les serveurs de l’administration publique dans trois régions russes en profitant d’une brèche de sécurité afin de détourner la puissance de calcul de ces matériels informatiques dans le but de miner du Bitcoin.

L’attaque informatique a été rapidement découverte par la Division de la sécurité intérieure de la ville de Yaroslavl, en Russie qui a immédiatement procédé à l’arrestation du jeune hackeur. Selon les déclarations des autorités judiciaires, l’accusé risquerait cinq ans de prison pour avoir utilisé “des dispositifs informatiques” appartenant à l’Etat russe pour “son intérêt personnel”.

Des hackers de plus en plus ingénieux

Les pirates informatiques redoublent d’ingéniosité pour hacker des ordinateurs ou autres supports afin de miner ou voler des crypto-monnaies. En mois d’août, la société Tend Micro a relevé sur son blog personnel qu’un malware capable de contrôler les distributeurs automatiques de Bitcoin a été mis en vente pour la somme de 25 000$ sur le Darknet.

S’exprimant plus amplement sur l’engouement des criminels 2.0 pour les bitcoins, Trend Micro a annoncé:

Tant qu’il y aura de l’argent à gagner et il y a pas mal d’argent dans les crypto-monnaies, les cybercriminels continueront à concevoir des outils et à s’étendre à de nouveaux ” marchés ” lucratifs. Au fur et à mesure que le nombre d’ATM Bitcoin augmente, on peut s’attendre à voir plus de formes de malwares ciblant ces distributeurs automatiques à l’avenir.

Cependant cette recrudescence d’attaques cybercriminelles rattachée aux crypto-monnaies a des conséquences désastreuses sur l’industrie globale des actifs virtuels qui tentent d’acquérir une certaine légitimité auprès des investisseurs institutionnels.

Laisser un commentaire