Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Minage Monero

Des citoyens japonais ont été inculpés pour avoir miné secrètement du Monero

coinhive piratage
Ecrit par Rouah Rony

Trois citoyens japonais ont été inculpés par la police japonaise pour avoir secrètement installé un logiciel malveillant sur les ordinateurs des victimes afin de miner du Monero sans qu’ils ne s’en aperçoicent.

Miner du Monero grâce à Coinhive

coinhiveLes criminels auraient créé plusieurs sites  internet afin d’installer le logiciel Coinhive, qui permet de miner le Monero à l’aide de l’ordinateur de ses visiteurs.  Chaque personne qui visite un site dans lequel Coinhive a été installé mine automatiquement des crypto-monnaies, sans sa permission.

Les trois suspects, dont un concepteur de site web, ont été condamnés à une amende de 100 000 yens soit 900 dollars par le tribunal de Yokohama. La justice s’est appuyée sur le fait que les cybercriminels avaient “stocké illégalement un virus informatique” et infecté en conséquence les matériels des internautes. Les suspects se sont défendus en rétorquant que le logiciel qu’ils avaient installé n’avait rien d’illégal et génère des revenus supplémentaires au même titre que les publicités en ligne.

D’après le quotidien japonais Mainichi, les services de police dans les préfectures de Kanagawa, de Chiba et de Tochigi mènent actuellement une enquête sur l’étendue de l’affaire afin de déterminer les charges en vue d’une autre procédure pénale.

Coinhive de plus en plus utilisé sans consentement

Lancé en mi-septembre 2017, Coinhive a été rapidement installé sur des milliers de sites. En décembre 2017 , un spécialiste en sécurité informatique ,Troy Mursch a détecté le logiciel sur plus de 30 000 plateformes en ligne, volontairement ou suite à un piratage. Coihive qui étant très énergivore utilise la puissance des cartes de ses utilisateurs, afin de miner du Monero.

L’équipe de Coinhive, qui récupère 30 % de chaque Monero créé, présente son service comme une solution de financement alternative à la publicité. Dans ce contexte, le site The Pirate Bay,  a sollicité Coinhive, pour miner de la cryptomonnaie Monero sans l’accord de ses visiteurs. La confirmation de l’installation de Coinhive n’est venue qu’a posteriori, lorsque des utilisateurs ont constaté une brutale augmentation de la consommation des ressources CPU de leurs ordinateurs.

Les autorités pourront se pencher davantage à ce phénomène si l’utilisation de Coinhive venait à se multiplier sur Internet.

Laisser un commentaire

vingt − 15 =