Petro

La Russie affirme que le Venezuela n’a pas réglé ses dettes en Petro

petro cryptomonnaie venezuela
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Reuters a rapporté aujourd’hui, le 27 mars, qu’un responsable russe a réfuté les affirmations selon lesquelles le Venezuela aurait offert de rembourser ses dettes par le biais de la crypto-monnaie nationale, nouvellement lancée par leur président Maduro.

Des affirmations faussées sur le Petro

Konstantin Vyshkovsky, le chef du département de la dette publique du ministère des Finances russe, a déclaré à la presse qu’aucune dette basée sur le Petro ne serait remboursée, comme l’a rapporté Reuters.

La nouvelle arrive une semaine après que le président vénézuélien, Nicolas Maduro ait annoncé que le Rouble russe serait l’une des rares devises fiduciaires librement convertibles avec le Petro. Les autres monnaies fiats sont le Yuan chinois, la Livre turque et l’Euro. « À partir du 23 Mars, toutes les personnes morales et physiques seront en mesure d’acheter le Petro […]via les monnaies convertibles, et ce,  dans les 15 prochains jours » a cité le président Maduro

Le battage médiatique autour du Petro

Au début du mois de Mars, le président américain Donald Trump a signé un décret interdisant aux citoyens américains d’acheter, de vendre et de participer au trading de toute crypto-monnaie vénézuélienne. Depuis son lancement en février, le Petro n’a pas cessé d’être au centre des polémiques, continuant de démontrer des failles.

Avec le soutien de la Russie, le président Maduro a annoncé son intention de contourner les sanctions américaines avec le lancement du Petro

La vente symbolique du Petro devait initialement collecter 5,9 milliards de dollars. Selon Maduro, l’Etat avait recueilli 735 millions de dollars, le premier jour de sa prévente.

/* ]]> */