Régulation Ripple

Brad Garlinghouse : La clarté de la réglementation favorisera “la crypto-adoption”

réglementation
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le PDG de Ripple a sorti un argument imparable pour que la crypto-industrie s’ouvre davantage à des projets de loi portant sur les crypto-monnaies: selon Brad Garlinghouse, la clarté d’une réglementation favorisera “la crypto-adoption”.

Une réglementation nécessaire

  1. Brad Garlinghouse ne fait pas partie de ceux qui s’opposent fermement à la réglementation de l’industrie des crypto-monnaies. Bien au contraire, le PDG de Ripple clame qu’une réglementation constitue un jalon crucial pour construire un écosystème de crypto-monnaies durable.

Lors d’une interview avec Ross Leckow, l’avocat général adjoint du FMI, au Festival Fintech tenu à Singapour, Brad Garlinghouse a réaffirmé sa conviction qu’un cadre réglementaire clair destiné à régir les crypto-monnaies serait positif pour la communauté crypto:

La clarté de la réglementation a une énorme capacité à stimuler l’adoption des actifs numériques et de la blockchain. Il est surprenant de voir combien de marchés sont encore incertains “, a déclaré M. Garlinghouse.

Ross Leckow est allé dans le sens de Brad Garlinghouse concernant “la crypto-réglementation” et a affirmé que le FMI aidera les pays à mettre en place une réglementation appropriée sans supprimer le développement des projets blockchain.

Assurer une croissance mondiale

réglementation

La présence de Brad Garlinghouse à Singapour n’est pas due au hasard car le dirigeant veut déployer la présence de Ripple en Asie, prioritaire sur le marché de l’ASEAN qui rassemble plusieurs pays de l’Asie du Sud-Est.

Près de 50% de tous nos clients mondiaux sont basés dans la région, et notre siège social à Singapour continue d’être un moteur de croissance pour Ripple – avec une croissance de 200% l’année dernière “.

 Le mois dernier, dans une interview accordée à la chaîne d’information financière Cheddar, Garlinghouse a déclaré quel l’XRP est “très clairement décentralisé”. Il s’est justifié en affirmant que même lui, en tant que PDG de la société, est incapable de modifier les transactions ou  le grand livre de la crypto-monnaie.

 

Laisser un commentaire