Régulation

La tentative de la Banque du Mexique de réglementer les crypto-monnaies seraient un vrai “désastre”

Drapeau du Mexique avec logo Bitcoin
Ecrit par Steph Benichou

Le ballon d’essai qui consiste à apprivoiser les crypto-monnaies au Mexique serait une grave erreur, concède le PDG d’une exchange mexicaine. Sebastian Acosta, PDG de Isbit, fait ainsi référence à la tentative de la Banque de Mexique de réglementer la crypto-sphère qui ne serait pas légitime, selon lui, car “les gens de la banque centrale ont montré une certaine ignorance” vis-à-vis de cette classe d’actifs.

Une disposition envers les crypto-monnaies

La tentative de la Banque du Mexique de réglementer les crypto-monnaies seraient un vrai “désastre”Les règlements tant attendus sur les crypto-actifs récemment publiées par la banque centrale du Mexique ont provoqué un grand émoi chez les opérateurs de crypto-monnaie. De nombreuses protestations ont lieu pour critiquer la décision de la Banxico, la Banque centrale du Mexique, d’appliquer de nouvelles dispositions pour empêcher les consommateurs d’être exposé “ à la terrible nature” des actifs virtuels qui seraient principalement caractérisés par leur “volatilité”.

Au vu de cet engagement, la banque centrale tente d’empêcher les institutions financières d’offrir le trading des actifs virtuels aux citoyens mexicains. Selon Sebastian Acosta Checa, cette méfiance de la banque centrale vis-à-vis des crypto-monnaies n’a pas lieu d’être et serait uniquement le fruit d’une méconnaissance totale des crypto-monnaies.

C’est un désastre. Les gens de Banxico ont vraiment montré leur ignorance sur le sujet qu’ils essaient de réglementer.

Une mauvaise surprise pour la communauté crypto

Le Congrès mexicain a adopté en mars de l’année dernière une loi visant à réglementer la fintech, chargeant au passage le Banxico de se pencher sur la question des crypto-monnaies: plus exactement, la banque de Mexique devait déterminer quelle crypto-monnaie peuvent être vendue par les entités réglementées.

À l’époque, la communauté crypto espérait que la banque centrale introduise une réglementation positive pour favoriser le secteur des technologies de l’information financière et l’économie du pays dans son ensemble.

Cependant, lorsque Banxico a finalement publié la circulaire qui  » stipulait essentiellement qu’ils n’autoriseraient pas les sociétés financières réglementées à offrir des crypto-monnaies”, a cité Tomas Alvarez, PDG de Volabit.

Un dilemme de taille se pose ainsi aux exchanges de crypto-monnaies, a exposé Alvarez.

La loi exige que les exchanges soient réglementés. Cependant, une fois que vous aurez obtenu cette licence, vous n’aurez pas l’autorisation d’inscrire des crypto-monnaies, ce qui rendrait légalement impossible les opérations d’un exchange au Mexique avec la loi sur les technologies de l’information financière en vigueur