Régulation

L’UE devrait s’accorder sur une crypto-réglementation unique pour dominer la crypto-industrie

continent européen
Avatar
Ecrit par Rouah Rony

Selon le nouveau rapport de l’Association For Financial Markets in Europe (AFME), l’UE a le potentiel de devenir un leader mondial dans le domaine des crypto-actifs. D’ailleurs, les pays membres devraient parvenir à un consensus concernant la réglementation de ce secteur. 

Un cadre commun en Europe

L'UE devrait s’accorder sur une crypto-réglementation unique pour dominer la crypto-industrieCe 14 novembre, le groupe de défense des marchés financiers AFME a sorti un ensemble de recommandations à l’intention des pays membres de l’UE. Les recommandations visent en outre à encourager la collaboration entre les régulateurs européens afin d’élaborer une approche commune en termes de crypto-réglementation.

Ces nouvelles directives serviront à appuyer les innovations de cette industrie nouvelle et faire de l’Europe un leader de la blockchain.

“Il y a eu une augmentation rapide du développement des actifs  numériques(…) Cependant, pour réaliser ces avantages, il est de plus en plus important que la réglementation des crypto-actifs soit coordonnée au niveau régional et mondial pour encourager l’innovation, tout en favorisant la stabilité financière et en assurant des conditions de concurrence équitables”. 

Dans ses recommandations, l’AFM encourage les autorités financières européennes de définir une classification unique des crypto-monnaies afin de favoriser une compréhension commune de ces actifs. L’organisme préconise également la mise en place d’une taxe sur les crypto-monnaies dans l’ensemble du Vieux Continent.

Une urgence pour réglementer les crypto-monnaies

L’AFM ne serait pas le seul organisme qui encourage l’UE à mettre en place un cadre unifié pour les crypto-monnaies à l’échelle européenne. En octobre, le groupe de réflexion Bruegel, basé à Bruxelles, a appelé les ministres des finances de l’UE à appliquer des lignes directrices claires et uniformes en matière de crypto-réglementation afin de limiter les risques de blanchiment d’argent.

Toutefois, même s’il est primordial de réguler les crypto-monnaies, Bruegel soutient qu’il est nécessaire de laisser une marge de manœuvre aux crypto-opérateurs afin qu’ils “expérimentent et se familiarisent avec les meilleures approches possibles pour cette technologie en développement rapide.”

/* ]]> */