Ripple

La banque sud-coréenne prévoit de transférer des fonds “commerciaux” basés sur la Blockchain du Ripple d’ici 2019

billet won
Ecrit par Rouah Rony

Woori Bank, l’une des plus grandes banques en Corée du Sud, aurait terminé avec succès un essai de transfert de fonds à l’étranger, grâce à la technologie blockchain développée par le Ripple.

La commercialisation des paiements transfrontaliers basés sur la Blockchain

Le rapport de ChosunBiz du vendredi 2 mars fait état de l’intention de la banque à introduire les fonds internationaux sur un réseau alimenté par la cryptomonnaie Ripple suite aux tests initiaux du mois de janvier.

L’essai a été réalisé dans le cadre d’un système japonais faisant intervenir le Ripple et le Groupe SBI. 37 autres institutions ont participé au test de transfert de fonds.

L’essai s’inscrit dans le cadre d’un effort plus large de 23 banques supplémentaires.  Il s’agit en grande majorité d’institutions japonaises étant donné la nature “bien organisée” du réseau Ripple au Japon. Les banques ont participé à une expérience d’envois de fonds basée sur la blockchain du Ripple.

Shinhan, la deuxième banque de Corée du Sud, a également contribué à ce projet pilote.

Les efforts du Ripple pour faire sensation dans l’espace mondial

“Comme les résultats des tests étaient positifs, il y a un nombre incalculable de banques à commercialiser au Japon  a précisé un employé de Woori en s’adressant à ChosunBiz.

Plusieurs banques, telles que deux ou trois méga-banques, et également des banques professionnelles sur Internet, sont exhortées à introduire cette pratique.”

Malgré la chute des prix du Ripple par rapport à son sommet historique de janvier, le XRP a su se rattraper avec ce nouveau mois de succès.

Western Union a également cherché à tirer parti de la technologie véhiculée par le Ripple dans le but de réduire le temps et les coûts associés à ses virements transfrontaliers.

 

Laisser un commentaire

sept − deux =