Ripple

Brad Garlinghouse : “MoneyGram a mis du temps avant d’accepter l’XRP”

Ripple avec carte mondiale
Avatar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le partenariat entre Ripple et MoneyGram ne s’est pas fait en un seul jour. Selon les déclarations de Brad Garlinghouse, il a fallu près d’un an pour convaincre MoneyGram à faire usage de l’XRP et de la technologie Ripple.

Une adoption progressive 

Brad Garlinghouse, le PDG de Ripple, a fait des révélations surprenantes lors de son intervention dans l’émission The Ripple Drop diffusée sur internet. Ce dernier a annoncé que l’équipe Ripple a passé plus d’un an à dialoguer avec les dirigeants de Moneygram avant de parvenir à un accord durable. Brad Garlinghouse : "MoneyGram a mis du temps avant d’accepter l’XRP"

Depuis, MoneyGram est un partenaire clé de la crypto-entreprise et un des plus ardents défenseurs des solutions Ripple. Récemment, le PDG de MoneyGram, W. Alexander Holmes a souligné que l’usage de l’XRP a contribué à réduire le temps dans la réalisation d’un transfert transfrontalier. MoneyGram fait maintenant partie des nombreuses institutions financières qui utilisent la solution liquidity-On-demand de Ripple. 

Binance accepte l’XRP 

Grâce à une campagne publicitaire  intensive autour du XRP, de plus en plus de plateformes de crypto-trading commencent à accepter l’XRP. 

Récemment, Binance a annoncé que sa carte débit prend désormais en charge les paiements en XRP. Parallèlement, l’exchange Bitrue a annoncé le support de 27 paires de trading sur l’XRP avant la fin de l’année. En octobre dernier, Bitpay, le fournisseur de solution de crypto-paiements, a officialisé le support de l’XRP.

“Les clients BitPay tirent parti des promesses de la technologie de paiement blockchain et avec XRP, ils peuvent offrir une option de paiement rapide, économique et évolutive,” a commenté Sean Rolland, le directeur des produits chez BitPay.

 

/* ]]> */