Ripple

Enquête: l’XRP très peu utilisé pour acheter des biens et des services 

Ripple carte mondiale
Ecrit par Steph Benichou

Alors que les dirigeants de Ripple rabâchent sans cesse que l’XRP est un moyen de paiement et non une valeur mobilière, les crypto-investisseurs eux, semblent penser autrement: en effet, selon un récent sondage, plus de 68% de ceux qui possèdent du XRP n’ont jamais utilisé la crypto-monnaie de Ripple pour acheter des biens et des services.

Une crypto-monnaie très peu déployée 

Par le biais d’un sondage réalisé sur Twitter, Preston Byrne, un avocat américain, a cherché à mesurer le déploiement du XRP en tant moyen de paiement. Les résultats ont été sans équivoque: sur les 5500 répondants qui ont participé à l’enquête, uniquement 32% ont affirmé avoir déjà utilisé la crypto-monnaie de Ripple pour acheter des biens et des services. 

Suite à cela, Preston Byrne a conclu que l’XRP n’était pas à proprement parler une monnaie mais une valeur mobilière. Cette déclaration a provoqué un vrai tollé auprès des défenseurs du XRP. Selon ceux qui soutiennent la crypto-monnaie de Ripple, il n’est pas obligatoire qu’une crypto-monnaie soit souvent utilisée comme moyen de paiement pour être considéré comme une monnaie. XRP écrit sur dés

Il n’est pas nécessaire qu’il soit dépensé pour qu’il soit considéré comme de la monnaie. C’est comme demander à quelqu’un s’il a déjà acheté quelque chose avec sa maison. ” a annoncé Michael Devlinuk, un membre de la communauté XRP.

Un procès en suspens

En fin de semaine, Ripple a demandé à un tribunal fédéral de rejeter le recours collectif déposé par des investisseurs XRP et l’accusant d’avoir émis sa crypto-monnaie en tant que titres non enregistrés. Pour autant, la nouvelle enquête de Preston Byrne vient ainsi appuyer un peu plus le fait que l’XRP n’est pas une monnaie mais très probablement une valeur mobilière.

L’issue du procès concernant le statut du XRP revêt une grande importance, dans la mesure où, suite à la décision du tribunal américain, il est serait enfin possible de savoir définitivement si la crypto-monnaie  est un “security token” (valeur mobilière) ou un “utility token” (moyen de paiement).