Ledger Nano S - The secure hardware wallet
Ripple

Le co-fondateur de Ripple s’entretient avec Christine Lagarde sur la technologie financière

Christine Lagarde
Ecrit par Rouah Rony

Le FMI cogite dernièrement sur les nouvelles technologies financières, particulièrement sur les crypto-monnaies qui ont fait grand bruit ces dernières années. Pour mieux se prononcer sur ces sujets émergents, Christine Lagarde a convié un panel d’experts, incluant le co-fondateur du Ripple, pour discuter en profondeur des nouvelles innovations et de leurs applications dans la finance.

Une discussion qui met en perspective les crypto-monnaies

symbole du XRPUn panel de 19 leaders de la finance et du secteur technologique a tenu jusqu’à présent deux rassemblements avec la directrice du FMI, Christine Lagarde, pour explorer l’impact global des dernières innovations technologiques dans les services financiers. Lors de la dernière réunion, les discussions se sont focalisées principalement sur la façon dont la blockchain pourrait améliorer la cybersécurité. Le groupe d’experts est composé de deux représentants non-négligeables de la crypto-industrie, à savoir de Jeremy Allaire, le  PDG de Circle et le co-fondateur de Ripple, Chris Larsen.

Lors du Forum FinTech de Paris en janvier, Lagarde ne s’est pas gardé de mettre en lumière le potentiel de Circle et de Ripple sur l’industrie des crypto-paiements.

Vous allez perturber votre modèle économique. Vous allez le changer. Vous allez réduire vos coûts. Vous allez accélérer vos transactions, et vous allez inspirer confiance parce que vous construirez sur la base d’un réseau dorsal existant, qui est votre banque et la confiance, la relation que vous avez établie avec vos clients,” a-t-elle souligné.

Cependant, les détails des discussions entre les représentants de la crypto-sphère et la dirigeante du FMI n’ont pas été divulgué au grand public.

Une révolution de la Finance

Les crypto-monnaies auront un impact considérable sur le système monétaire et financier actuel selon le FMI, des impacts qui ne seront pas forcément positifs. Dans le rapport intitulé “Perspectives de l’économie mondiale : Les défis d’une croissance soutenue” publié cinq mois plus tôt, le FMI a affirmé:

Les atteintes à la cybersécurité et les cyberattaques contre les infrastructures financières essentielles représentent une source de risque supplémentaire, car elles pourraient nuire aux systèmes de paiement transfrontaliers et perturber la circulation des biens et des services. La croissance rapide et continue des crypto-monnaies pourrait créer de nouvelles vulnérabilités dans le système financier international.

Cependant, Christine Lagarde continue d’encourager l’adoption des crypto-monnaies qui seraient incontournables pour l’évolution de la finance.

Source: (https://smartereum.com/48648/ripple-latest-update-ripple-co-founder-joins-fintech-innovation-imf-panel-blockchain-news-today/)