Ripple

Le PDG de Ripple : “Le Libra de Facebook ne représente pas toutes les crypto-monnaies”

facebook sur smartphon et ordinateur portable
Ecrit par Steph Benichou

Avec des voix qui s’élèvent concernant les inquiétudes à avoir sur la Libra, Brad Garlinghouse a tenu à clarifier le fait que la monnaie native de Facebook n’était pas représentative de l’ensemble du crypto-marché. 

Faire une distinction entre les différentes crypto-monnaies

Après l’annonce du crypto-projet Libra, les régulateurs du monde entier ont émis des craintes sur l’émission d’une crypto-monnaie par Facebook qui regroupe des milliards d’utilisateurs. Les ministres des Finances des pays du G-7 s’inquiètent des ” risques sérieux ” posés par la Libra ou toutes autres crypto-actifs. 

Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, quant à lui, déplore le fait que le Libra et toutes les crypto-monnaies soient mis dans le même panier par les régulateurs.  

On ne devrait pas peindre ça d’un seul coup de pinceau.Toute nouvelle technologie peut faire l’objet d’abus de diverses façons.”, a-t-il annoncé

Le haut dirigeant de Ripple soutient que si le Libra représente des risques pour le système financier actuel, c’est n’est pas forcément le cas de toutes les crypto-monnaies. Il a également clarifié que sa crypto-monnaie, l’XRP, se distingue des autres “en travaillant avec certaines des plus grandes banques du monde pour les aider à transférer plus facilement de l’argent d’un pays à l’autre.”

Mettre en place une crypto-réglementation au plus vite

Steve Mnuchin, le secrétaire du Trésor des États-Unis a déclaré la semaine dernière que le ministère avait une foule de préoccupations au sujet de la possibilité que le Libra soit utilisée à mauvais escient par des “blanchisseurs d’argent”.

Brad Garlinghouse

Brad Garlinghouse

Les crypto-monnaies, comme le bitcoin, ont été exploitées pour soutenir des milliards de dollars d’activités illicites comme la cybercriminalité, l’évasion fiscale, l’extorsion, l’usure des rançons, les drogues illicites et la traite des êtres humains “, a-t-il déclaré. 

Cependant, ces problèmes relevés par Steve Mnuchin peuvent être résolus en réglementant en plus vite le crypto-secteur.

Nous pouvons résoudre ces problèmes en utilisant ces technologies à peu près de la même façon qu’il y a 25 ans, au tout début d’Internet, le gouvernement des États-Unis a créé un cadre qui permettait aux entreprises d’investir et de tirer parti de ces technologies, a-t-il annoncé.

Source: (https://www.foxbusiness.com/technology/ripple-ceo-facebooks-libra-does-not-represent-all-crypto)