Ripple

L’XRP est désormais disponible aux 80 millions de Japonais via BITMAX

Japonais en costume
Ecrit par Rouah Rony

L’XRP jouit relativement d’une bonne réputation au Japon après l’effort de la banque SBI de faire connaître la crypto-monnaie dans le pays insulaire. Récemment, la crypto-monnaie a franchi un nouveau cap pour conquérir le coeur des Japonais en se faisant listée sur BITMAX, un exchange susceptible d’attirer plus de 80 millions d’utilisateurs nippons. 

Une exposition massive

L’application de messagerie LINE qui cartonne au Japon a annoncé le lancement de son crypto-exchange BITMAX. La nouvelle plateforme de crypto-trading serait compatible avec le crypto-portefeuille natif de LINE qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs mensuels. L’XRP figure déjà parmi la liste restreinte de crypto-actifs qui seront pris en charge par BITMAX, offrant ainsi une meilleure exposition de la crypto-monnaie auprès de ses futurs utilisateurs. XRP

Ce 17 septembre 2019, BITMAX_JP, un service de trading de devises virtuel accessible depuis le crypto-wallet Line (utilisé par plus de 81 millions de personnes chaque mois au Japon), a lancé des services aujourd’hui, et supportera l’XRP, a annoncé la firme.

Pour l’instant, BITMAX a prévu de prendre uniquement en charge les cinq plus grandes monnaies numériques en terme de capitalisation boursière, à savoir Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH), Ripple (XRP), Bitcoin Cash (BCH), et Litecoin (LTC).

Assurer la croissance de la crypto-industrie

Line, la société mère de BITMAX ambitionne de devenir un acteur central dans les changements technologiques qui vont s’opérer au Japon, notamment dans le monde de la crypto-industrie et de la blockchain.

LINE voit l’industrie des crypto-monnaies comme une industrie avec de nouveaux besoins d’utilisateurs qui attendent d’être satisfaits et le potentiel d’offrir des paradigmes technologiques de nouvelle génération, a annoncé Line.

LINE espère, via le lancement de son exchange, consolider sa position dans la crypto-industrie et étendre l’adoption des crypto-monnaies au Japon.