Stellar

Bitmain obtient l’approbation américaine pour l’exploitation minière du Bitcoin

Bitcoin sur mobiles
Avatar
Ecrit par

 

Le géant chinois de l’extraction de crypto, Bitmain, est à un pas de plus vers la création d’installations minières dans l’État de Washington. Le Port de Walla Walla – l’agence de développement économique du comté de Walla Walla – a approuvé à l’unanimité un bail foncier et une option d’achat qui permettrait à Bitmain de construire sa nouvelle installation d’extraction de crypto. Le journal local Union-Bulletin a rapporté cela en disant que les trois commissairesimpliqués dans la situation étaient en accord total avec la décision.

Bitmain reçoit le feu vert pour l’opération minière américaine

Le mois dernier, CCN a rapporté qu’Ant Creek était en contact avec les autorités locales pour acheter des terres dans le port de Walla Walla. Le cofondateur de Bitmain, Jihan Wu, était considéré comme le dirigeant de l’entreprise, Jeff Stearns étant le directeur des opérations. L’entente initiale prévoyait la location de 40 acres de terre, ce qui donnerait 15 à 20 emplois à temps plein. Cependant, quelques modifications ont été apportées à l’offre originale. La filiale Ant Creek sera en mesure de louer 10 acres avec une option d’achat après un an. L’option initiale pour un achat supplémentaire de 30 acres a été retirée de l’accord.

La compagnie paierait 4 701,67 $ par mois. Elle devrait payer 150 000 $ pour acheter le terrain si toutefois elle décide de le faire après un an. De plus, 2,5 millions de dollars seraient consacrés à la construction d’une route puisque le terrain est actuellement inaccessible. Le port couvrira la conception de l’amélioration de l’accès à 140 000 $ et les coûts d’expansion de l’eau potable et de protection contre l’incendie estimés à 300 000 $. Cependant, Stearns n’a ni accepté ni nié l’accord modifié pour le moment.

Certains membres de l’audience sont contre l’exploitation minière du Bitcoin

La principale préoccupation des opposants au projet est la quantité massive d’électricité consommée par Ant Creek. Beaucoup de personnes présentes à l’audience ont estimé que les emplois permanents promis par l’opération étaient compensés par le fait que le projet permettrait d’obtenir l’équivalent de 24 000 résidences. Sans mentionner Bitmain, Stearns a expliqué qu’Ant Creek était «à la fois une société de blockchain et une société d’intelligence artificielle».

Certains ses sont montrés sceptiques, tandis que d’autres ont dit que l’entreprise se concentrait davantage sur la blockchain afin d’«adoucir l’idée». La discussion a été tendue et un résident a été escorté hors de l’audience pendant la période de consultation publique. Un des commissaires a même précisé que la blockchain avait divers cas d’utilisation, l’un d’entre eux étant la sécurité alimentaire.

Les Teel, le PDG de la Columbia Rural Electric Association (REA), a également déclaré que la société pourrait facilement répondre à la demande d’Art Creek sans que les résident en soient dans une situation difficile. Toutefois, Peter Swant, le président de la commission, a déclaré : «Nous sommes élus pour faire ce que les gens voudraient que nous fassions.» Sur les 60 000 résidents, seulement 60 ou 70 personnes s’opposaient à la collaboration qui a rendu ardu le vote en faveur de la minorité.

 

 

/* ]]> */