Ripple Stellar

Le fondateur du Stellar et cofondateur du Ripple souligne l’importance de la décentralisation

pièce de monnaie stellar
Ecrit par Aguirre Mimoun

Jed McCaleb, le co-fondateur du Ripple et le créateur de la bourse Mt Gox, avant sa vente en 2011,  affirme qu’il est nécessaire qu’un réseau soit décentralisé pour qu’une monnaie numérique se maintienne  à long terme. Pour cette raison, il a quitté le Ripple pour investir dans le Stellar en 2014.

« Les systèmes de paiement décentralisés comme PayPal et Swift sont bien meilleurs que les systèmes centralisés, » a déclaré McCaleb à la chaîne « Fast Money » de CNBC vendredi dernier. « La décentralisation fournit le chemin vers la croissance et l’omniprésence du réseau, » a-t-il affirmé.

Le Ripple et la décentralisation

Selon McCaleb, il est très difficile d’exécuter des nœuds en dehors du Ripple Labs, et les gens devraient être concernés par le fait que l’équipe Ripple gère la plupart des nœuds.

McCaleb, qui est le chef de la technologie du Stellar, a précisé que le Stellar est un protocole de niveau Internet. Le protocole devrait donc être établi par une entité à but non lucratif. Il a ajouté que si Internet avait été créé par une entreprise à but lucratif, il serait très différent aujourd’hui.

Les investisseurs dans le Stellar ont été nombreux car ils n’ont pas été filtrés au travers de critères préétablis. Le token a été largement distribué, ce qui a contribué à son succès.

Le Stellar, connu sous le nom de lumen et XLM se hisse dans le top 10 des crypto-monnaies, en termes de capitalisation boursière cette année, bien que la valeur de la devise numérique ait chuté d’environ 34 %.

La transaction du Stellar demande au moins cinq secondes, un avantage clé de la crypto-monnaie par rapport au Bitcoin, qui a besoin de 10 minutes environ.

Selon la déclaration de McCaleb sur CNBC : les monnaies numériques et la technologie Blockchain vont changer de banque à l’avenir en générant un registre public que tout le monde peut voir, et  qui ne peut pas être modifié au hasard.

« Sous un délai de 10 ans, tous  les actifs vont être numérisés, » a-t-il ajouté. La prédiction de McCaleb fait état d’une numérisation générale de la plupart des monnaies physiques du monde entier.