Stellar

Le PDG de Kraken affirme qu’il est risqué d’investir dans la cryptomonnaie

risque investissement
Ecrit par Aguirre Mimoun

Le PDG de Kraken, une plateforme web d’échange de monnaie virtuelle, s’est adressé à CNBC aujourd’hui, en rappelant que les investissements en cryptomonnaie sont risqués. Les traders doivent être responsables de leurs actes, peser le pour et le contre avant d’investir.

Ne vous fiez pas aux échanges

Les consommateurs et non les échanges jouent un rôle déterminant dans l’évaluation des risques d’après Powell. Il s’est expliqué lors d’une interview au World Government Summit de Dubaï :

« Je pense que les consommateurs doivent en fin de compte regarder par eux-mêmes, se pencher sur les fondamentaux de toute monnaie et ne pas compter sur un échange particulier pour les protéger de la volatilité du marché. »

Des affirmations contradictoires

Kraken ne fait aucune « promesse sur l’avenir de n’importe quelle pièce, les choses peuvent changer lorsque vous amasserez 1 milliard de dollars en 10 minutes ». Powel a toutefois rassuré ses utilisateurs en affirmant que la plateforme fait de son mieux pour s’assurer que toutes les pièces listées par Kraken soient légitimes.

D’après le classement de CoinMarketCap, Kraken est en 8ème position en termes de volume de trading. Il négocie un total de 300 millions de dollars environ sur une période de 24 heures.

La cryptomonnaie n’a pas de valeur intrinsèque et sa trajectoire actuelle ressemble à une bulle économique d’après les investisseurs traditionnels. Voici les réponses du  PDG de la Blockchain Technologies Corporation sur les avis négatifs émis par des investisseurs traditionnels de renommée mondiale telle que Warren Buffett : « Warren Buffett est performant dans la location de meubles et de toutes les autres activités qu’il fait, mais nous sommes dans une entreprise différente.  » Nick Spanos a fait cette déclaration à CNBC.

Powell conseille aux investisseurs de bien appréhender leurs investissements, ce qui fait écho aux paroles des régulateurs mondiaux. Hier, le 12 février, les régulateurs de l’UE ont averti les consommateurs du risque élevé d’investir dans la monnaie virtuelle. Ils craignent que les consommateurs ne comprennent pas  l’ampleur de leur investissement dans la cryptomonnaie.